L'ostéopathie est un système d'ajustement manuel des dérèglements structuraux du mécanisme humain qui produisent ou entretiennent le désordre et la maladie.

Les définitions de STILL, à n'en point douter, sont bien évidemment multiples.

Celle de 1892 brille par sa concision et son langage harmonique même en Français :
"C'est la loi de l'Esprit, de la Matière et du Mouvement"
Ce précepte, naguère postulat, soumis volontairement à l'analyse scientifique, devient réalité aux U.S.A., et plus spécialement à Chicago dans l'Institut qui porte son nom.

Un de ses élèves, John Martin LITTLEJOHN, propose en 1900 une définition relativement mécaniste de l'ostéopathie - sans doute dictée par les "déviances" pour certains et par les "nécessaires évolutions" pour d'autres - qui émergeaient à l'horizon ostéopathique.

L'ostéopathie est cette Science ou Méthode de traitement qui consiste à faire :
le diagnostic physique des maladies dans le but de découvrir, non pas les symptômes mais les causes :
  • des modifications tissulaires
  • de l'obstruction à la circulation des liquides
  • de l'atteinte à l'intégrité des forces de l'organisme
  • le traitement des maladies par des manipulations scientifiques :
le praticien applique les principes de la mécanique articulaire, plus spécialement vertébrale, et utilise les ressources inhérentes à l'organisme pour surmonter la maladie et restaurer la santé.

Ce traitement permet ainsi à l'organisme humain d'exciter ses réactions de défense et d'accélérer la formation d'anti-corps et d'anti-toxines pour obtenir la guérison.